Les appareils à ventilation assistée (A.R.V.A.)

Les appareils à ventilation assistée permettent un plus grand confort de travail, ils sont le plus souvent utilisés dans des conditions de travail difficile : chaleur, longue durée, efforts physiques importants… La ventilation assistée filtre les contaminants de l’environnement. Ces masques offrent un confort supplémentaire grâce à un système motorisé qui aide la personne à bien respirer. En effet, ils sont équipés d’une pièce filtrante qui décontamine l'air respiré.

Quand choisir les appareils à ventilation assistée

Comme pour les masques jetables et réutilisables à ventilation libre, je choisis un masque réutilisable à ventilation assistée si le taux d’oxygène est supérieur à 17% et que le produit contaminant est connu. Je dois également m'assurer que l'odeur de la substance soit clairement détectable.

Les différents formats

Les formats des appareils à ventilation assistée varient selon les constructeurs mais ils fonctionnent généralement tous selon le même principe. Ces appareils, plus encombrants mais très efficaces, sont constitués d’une protection faciale (coiffe, cagoule, pare-visage, écran de soudage, casque ou casquette) ainsi que d’une unité filtrante montée à la ceinture, d’un moteur-ventilateur et d’une batterie.

Les appareils isolants à adduction d'air

Les masques de protection à adduction d’air sont indispensables pour les travaux et maintenance de longue durée dans un environnement à air non respirable (peinture, soudure…), mais également dans des espaces confinés (égouts, fosses…). Ils sont généralement utilisés par des professionnels entraînés à travailler dans des conditions dites difficiles où :

  • Le taux d’oxygène est inférieur à 17%
  • Le contaminant n'est pas connu et/ou inodore
  • Le travail se situe en milieu confiné

Tout savoir sur les filtres

L’élément actif des filtres est constitué d’un matériau, généralement du charbon actif, qui est traité de manière spécifique en fonction de la nature du gaz contre lequel il est destiné à protéger. Le charbon actif piège alors les molécules gazeuses à sa surface par contact de l’air au fur et à mesure de la respiration. Les filtres ont donc une action limitée dans le temps et doivent être changés à leur complète saturation en polluant. Ils se déclinent en plusieurs formats :

  • en galette
  • en capsule
  • en cartouche

ou encore

  • en bidon

Les filtres sont répertoriés selon leur degré d’efficacité et par couleur pour indiquer la nature des gaz contre lesquels ils protègent.

Couleur

Filtre

Principaux domaines d’utilisation

Blanc

P

Particules (aérosols : poussières, fumées, brouillards)

Brun

AX

Gaz et vapeur de composés organiques. Point d’ébullition ≤ 65°C

Brun

A

Gaz et vapeur de composés organiques. Point d’ébullition ≥ 65°C

Gris

B

Gaz et vapeur inorganique, chlore, hydrogène sulfuré, acide nitrique

Jaune

E

Dioxyde de soufre, acide chlorhydrique, anhydride sulfureux

Vert

K

Ammoniac et dérivés organiques aminés spécifiés par le fabricant

La classification des masques anti-particules

ClassePolluantsExemples

FFP1

Poussières non toxiques

Bois, charbon, ciment, métaux ferreux…

FFP2S

Poussières fines et toxiques, fumées

Cuivre, fibre de verre, nickel…

FFP2SL

Idem FFP2S + brouillards toxiques

 

FFP3S

Poussières très toxiques, fumées

Cadmium, chrome, étain, amiante, substances biochimiques

FFP3SL

Idem FFP3S + protection contre toutes sortes d’aérosols liquides

 

La classification des filtres anti-aérosols

Il existe trois classes d’efficacité pour les filtres anti-aérosols selon leurs performances de filtration :

  • La classe P1 (efficacité faible) : il protège contre les particules solides grossières sans toxicité spécifique comme le carbonate de calcium.
  • La classe P2 (efficacité moyenne) : il protège contre les aérosols solides et / ou liquides indiqués dangereux ou irritants comme la silice.
  • La classe P3 (efficacité haute) : il protège contre les aérosols solides et / ou liquides toxiques. Comme le béryllium.

Durée de vie

Les filtres anti-aérosols vont progressivement se colmater et donc opposer une résistance de plus en plus élevée à la respiration. C’est donc la gêne respiratoire qui va définir le temps d’utilisation d’un filtre et sa fréquence de remplacement.

Les filtres anti-gaz

Pour les gaz, Il existe trois classes de filtres de protection respiratoire qui sont définies selon leur capacité de protection par piégeage :

  • La classe 1 a une faible capacité de protection, la concentration du polluant doit être inférieure à 0,1 %
  • La classe 2 a une capacité de protection moyenne, la concentration du polluant doit être comprise entre 0,1 et 0,5 %
  • La classe 3 a une grande capacité de protection, la concentration du polluant peut être comprise entre 0,5 et 1 %

Particularité spécifique d'utilisation des filtres à gaz

Un filtre anti-gaz ne doit normalement être utilisé qu'une seule fois.

Il n’existe pas de système fiable qui permette de détecter la saturation d’un filtre anti-gaz. Il filtre les polluants jusqu'à être saturé. Le filtre devient alors inopérant et laisse passer la totalité des polluants auxquels il est exposé. Pour les produits odorants, les filtres doivent être changés dès que l’utilisateur perçoit l’odeur du produit. Pour les produits inodores, il est nécessaire de prévoir des remplacements systématiques dont la périodicité sera déterminée en fonction de la concentration du produit utilisé et de sa fréquence d’utilisation. La date limite d’utilisation est indiquée sur le filtre anti-gaz.

Les filtres combinés

Des filtres peuvent être conçus pour protéger à la fois contre les aérosols et les gaz. Ils sont alors constitués d’un filtre anti-aérosols et d’un filtre anti-gaz superposés. Ces filtres comportent un double marquage.

Demi-masque de protection avec valve FFP2 anti-poussières/aérosols à moyenne toxicité
Demi-masque de protection avec valve FFP2 anti-poussières/aérosols à moyenne toxicité
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...