Les masques à ventilation libre

Ils épurent l’air ambiant contaminé par l’intermédiaire d’un filtre. Ils sont généralement constitués d’une pièce faciale qui enveloppe de manière plus ou moins large les voies respiratoires (nez et bouche), équipée d’un filtre adapté. Dans certains cas, la pièce faciale est elle-même filtrante dans la plus grande partie de sa surface; on parle alors de «pièce faciale filtrante». Il existe donc différents types d’appareils filtrants :

 

Le masque chirurgical

Il faut noter que les masques chirurgicaux ne constituent pas des E.P.I. des voies respiratoires et ne sont pas homologués comme tels. Ils ne protègent pas les utilisateurs contre l'inhalation de très petites particules pouvant demeurer en suspension dans l'air pendant de longues périodes et ne constituent des barrières efficaces que pour retenir de grosses poussières ou gouttelettes.

 

Les Masques jetables

Le masque anti-poussière contre les poussières ou les grosses particules ou plus communément appelé « masque de protection jetable » est un équipement de protection individuelle simple mais efficace. En revanche, il ne protège pas contre les gaz. Il en existe différents modèles en différents formats et catégories de protection.

Quand choisir le masque jetable

Vous pouvez utiliser un masque jetable lorsque le taux d’oxygène est supérieur à 17% et que vous connaissez le produit contaminant. Il faut également que l'odeur de la substance soit détectable.Les masques de protection respiratoire dits FFP (Filtering Facepiece Particles) sont des appareils de protection respiratoire de haute qualité et adaptés au milieu professionnel. Ils servent essentiellement de protection contre les fines particules, la poussière mais aussi certains virus. On évalue leur efficacité en fonction du taux de filtration mais aussi en fonction du taux de fuite vers l’intérieur.La norme EN149 définit 3 classes d’efficacité pour ces masques :

  • FFP1,
  • FFP2,
  • FFP3.

Les différents niveaux de protections

Demi-masque FFP3 x1
Un demi-masque de protection avec valve FFP3 anti-poussières/aérosols toxiques
3.80 € TTC

  • Les masques FFP1 agissent contre les poussières fines (silice, laine de verre, graphite, ciment, soufre, charbon, métaux ferreux, bois tendre…). On les utilise parfaitement pour le bricolage et les travaux divers (industrie textile, artisanat, métallurgie, menuiserie…). Ils existent avec ou sans valve.
  • Les masques FFP2 sont efficaces contre les particules fines et toxiques (ponçage de pièces métalliques, de résine, champignons...). Ils sont parfaits contre les virus grippaux (grippe aviaire, grippe A/H1N1, SRAS, tuberculose,...) et ils existent aussi avec ou sans valve.
  • Les masques FFP3 sont indispensables pour la très haute protection contre les particules très fines (plomb, amiante, fibres céramiques, projection de béton...). Ils peuvent être utilisé si vous travaillez en contact de courte durée avec l’amiante ou la légionelle. Masque antipollution, efficace en cas d’allergie au pollen. Ils existent uniquement avec valve.

L'utilité de la valve

La valve présente sur un masque a plusieurs avantages :

  • un confort supérieur
  • pas de condensation à l’intérieur du masque
  • pas de buée sur les lunettes
  • empêche la résistance et aide à inspirer et expirer facilement

Les différents formats

Les masques peuvent se présenter sous différents formats :

  • Le format coque, de forme arrondi pour épouser la forme du visage, il est moulé et rigide. Il existe avec barrette nasale et joint d'étanchéité.
  • Le format pliable est de forme plus triangulaire. Il est flexible et souple pour se ranger facilement dans une poche par exemple et il existe avec barrette nasale.

La durée de vie des masques jetables

Les masques jetables ont une durée de vie limitée, avec une date de péremption. Les masques jetables ne doivent pas être rangés après une utilisation car ils sont à usage unique à la différence des masques réutilisables.

La durée d’efficacité d’un masque jetable diffère selon l’utilisation car la durée du port d’un masque de protection dépend de l’humidité créée par l’expiration du porteur. On considère que lorsqu’il n’y a plus d’humidité, il est plus difficile de respirer, le filtre est donc saturé. Il est donc parfois nécessaire de changer de masques plusieurs fois en fonction du travail à effectuer.

 

Les masques réutilisables à « ventilation libre »

Les masques réutilisables à ventilation libre filtrent l’air qui passe et que l’on respire. Le demi-masque ou masque complet filtrant est une pièce faciale qui recouvre le nez, la bouche et le menton et les yeux dans le cas du masque complet et qui est réalisée entièrement ou dans la plus grande partie de sa surface en matériau filtrant. Elle comporte des brides de fixation et dans certains cas une ou plusieurs soupapes expiratoires.

Quand choisir les masques réutilisables

Comme pour les masques jetables, je choisis un masque réutilisable si le taux d’oxygène est supérieur à 17% et que le produit contaminant est connu. Il faut toujours que l'odeur de la substance soit clairement détectable.

Efficacité du filtrage

Ce type d’appareils est efficace contre les aérosols solides, les aérosols solides et liquides, les gaz ou combiné contre les gaz et les aérosols comme les peintures, les traitements phytosanitaires et biocides. Les demi-masques et masques complets à ventilation libre doivent respecter les normes NF et s'utilisent avec des filtres complémentaires et interchangeables en fonction du type de travaux. Retrouvez tous les informations relatives aux filtres et normes sur la page des appareils à ventilation assistée.

 

Kit Equipement de Protection Individuelle (EPI)
Kit Equipement de Protection Individuelle (EPI)
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...